Logo charpente drouet

Charpente et couverture

Le cœur du métier : C'est parce que nos équipes domine parfaitement le sujet qu'elles peuvent vous proposez les déclinaisons les plus audacieuses. dans le respect des règles de l'art.

Charpente traditionnelle :

Le choix des essences local (mélèze ,pin, sapin) allier a une parfaite connaissance des donnée climatiques est un gage de réussite de nos réalisations
En rénovation le respect du vieux bâti et l'alliance des bois (vieux , jeune) donne des nuances chaudes et confortable 'toujours en bois de pays (mélèze ou pin)

Couverture :

L'art de manier les différents matériaux du plus noble au plus utilitaire. en adéquation avec les règles particulière dut au toiture en milieu montagnard.
Toiture en zinc

Les métaux

plomb, cuivre, zinc. merveilleux et toujours d'actualité.

Toiture en ardoise

L'ardoise

qu'elle soit local ou de l'autre bout du monde une valeur sur pour les toits majestueux.

Toiture en tuiles

La tuile

un peu plus d'actualité quand l'attitude est moins élevé mais depuis les romains un matériau qui a fait c'est preuve.

Toiture en mélèzes

Le bardeau de mélèze

très a la mode mais peu réservé quelque surprise (surtout comme on le pose aujourd'hui).

Toiture en dallées bois

Les dalles bois en planche clouées

une technique éprouvé pour des rénovations qui allie esthétisme et solidité même sur bâti incertain.

Un peu d'histoire

A l’origine la plupart des couvertures de la région briançonnaise étaient constitué de Chaume matériaux bon marché et présent partout, et non en bois qui était réservé a des vallées comme la Clarée et le Queyras.
Le principal défaut de cette couverture, même si elle avait un avantage certain (l’isolation thermique) était la fragilité au feu. C’est pourquoi louis XIV subventionna l’ardoise, matériaux abondamment présents dans la région (cahier du patrimoine) et qui ne mettais pas a mal les forets de mélèze, déjà mal menée par le pâturage intensif.
Tout le monde ne pouvait, même avec quelques subventions s’offrir ce type de couverture et les villages ont continué a brûlé !

Aux 19 siècles l’apparition de la tôle galvanisée, un matériau ignifugé, léger, facile à mettre en place et économique  apparaît comme la solution miraculeuse. En quelques décennies la tôles recouvrent la plu pare des habitations même celle initialement recouvert d’ardoise (le prix défiant toutes concurrences)
A l’époque les combles des maisons était des granges ventilées la condensation produit par les tôles était la production de condensation.

Entreprise créée en 1990

Dominique DROUET
Le Monétier les bains

05200 Briançon, Hautes Alpes

5 compagnons (charpentiers, couvreurs, zingueurs)
Un atelier de 150 m²

Bureau d'études
Maîtrise d’œuvre

Formations

Cuivre : Centre national de formation trefimetaux
Zinc : Zinc formation
Charpente : Formation CAPEB-IUT Egleton
Maison ossature bois : MBOC, Hay carpentry Canemore (Canada)
FEEBAT : Formation économie d'énergie (éco-artisan)
Certificat d'identité du Patrimoine
Label artisan du bâtiment engagé

Certifié Artisan de confiance MAAF Pro